Où vivre sa retraite ? conseils et idées
Où vivre sa retraite ?

Où vivre sa retraite ? conseils et idées

Lorsque l’on se pose la question : “où vivre sa retraite”, il faut définir quelques étapes. La première et certainement la plus importante, est de se poser quelques questions sur ce que l’on souhaite en points majeurs.  Rester dans son pays d’origine ? adeptes de la plage ou de la montagne ? quel est son budget ? Si le souhait est de s’expatrier, vous trouverez un focus sur les principales destinations des français aujourd’hui.

Définir ses priorités pour choisir où vivre sa retraite

  • Accessibilité (souhaite-t-on s’éloigner de ses amis, de sa famille ? si oui quelle distance ?)
  • Climat et environnement (mer ? montagne ?  steppe ?)
  • Langue parlée et culture locale (si vous n’aimez pas le flamenco, inutile de partir à Séville)
  • Pour définir où vivre sa retraite, il faut aussi tenir compte du coût de la vie (oui la Floride c’est super beau et glamour, mais cela coûte aussi un bras….)
  • Fiscalité pratiquée (quelle fiscalité existe dans le pays ? y-a-t’il des accords entre la France et le pays d’accueil des  retraités)
  • Sécurité des résidents (est-ce un pays stable politiquement ?)
  • Soins (en matière de structure sanitaire, il y  a pire que la France)

Quelque soit votre choix, il faut environ 5 ans pour bien préparer cette étape de vie importante. La retraite est une nouvelle vie, il est donc important de bien s’organiser. De plus, quelque soit la destination qui vous attire, ne prenez pas de décisions rapides. C’est pas parce que l’ouzo était excellent une semaine en mai, que la Grèce est la destination de votre nouvelle vie. Pour bien choisir où vivre sa retraire, vous devez y faire plusieurs séjours de quelques semaines, afin de bien connaître le pays, la région, la ville et les coutumes.

Choisir sa destination 

Il y a en 2018 environ 1 million de français qui vivent leur retraite à l’étranger. Principalement en Europe. Dans la plupart des cas,  pour des raisons de proximité géographique (on a beau avoir coupé le cordon, Noël sans les enfants pour le karaoké c’est moins sympa), proximité culturelle, et parfois linguistique

L’Europe

Le Portugal

Destination très prisée par les retraités français. En moyenne vous gagnez 20 à 30% en pouvoir d’achat.  Le climat est doux et l’immobilier en dehors des zones de centre ville est encore très accessible. La fiscalité y est très avantageuse puisque vous bénéficierez d’une exonération d’impôts pendant 10 ans. A savoir également qu’il n’y a  pas de droits de succession, et que les  taxes locales sont faibles. Autre gros avantage, le pays est très bien desservi par les lignes low cost et vous êtes à environ 2h d’avion de la France. De plus, le français y est beaucoup parlé, tout comme l’anglais. Par contre, il y a un point noir, c’est le système sanitaire très peu performant. A date, il y a environ 177 000 français retraités au Portugal. 

L’Espagne

Autre destination proche et recherchée l’Espagne comme pays pour vivre sa retraite. Principalement la Costa Blanca et Calpe, avec un climat doux toute l’année. Le pouvoir d’achat est légèrement plus bas qu’en France. Les pensions sont imposables en France, mais la fiscalité immobilière est plus avantageuse, environ 19%, quand en France elle est entre 25 et 41%. De plus, les résidents longue durée bénéficient de l’exonération de la CSG et CRDS. Autre point fort de l’Espagne, beaucoup de zones parlent francais. En ce qui concerne le système sanitaire, c’est un des plus performant d’Europe. Environ 191 000 français vivent une retraite paisible au pays de Cervantès. 

L’Italie

Climat plus doux qu’en France, mais coût de la vie identique. L’immobilier reste abordable dans certaines zones. Les pensions sont imposables en France, si l’on est retraité du public, et Italie pour les retraités du privé. Toutefois depuis peu une loi est entrée en vigueur, pour attirer les étrangers. En effet, la fiscalité passe à 7% sur les revenus de source étrangère, mais cela ne concerne que le Sud de l’Italie, et les villes de moins de 20 00 habitants. De plus, la réduction est limitée à 5 ans.  91 000 français inactifs ont choisi de vivre la Dolce Vita.

Malte

Climat extrêmement doux, immobilier très raisonnable si l’on s’éloigne des zones hyper touristiques comme La Valette, Sliema, St Julian’s. Le coût de la vie si l’on consomme local, est d’environ 25% inférieur à celui de la France. Le système de santé est reconnu par l’OMS comme un des meilleurs. Taxe de 15% pour les revenus, ni taxe d’habitation ni taxe foncière. La langue parlée est le maltais et l’anglais. D’ailleurs, Malte est le lieu privilégié des anglais, allemands et suédois, pour vivre leur retraite. Ils sont principalement installés surtout sur l’île de Gozo.

Maroc/Tunisie

Ils offrent tous deux de bonnes conditions financières sur les taxes. Le climat, coût de la vie et immobilier sont très intéressants. Par contre, 2 points noirs, le système sanitaire et l’instabilité politique des deux pays. On compte 66 000 français retraités au Maroc et 35 000 en Tunisie.

La Grèce

Aurait pu être une destination de rêve, si la fiscalité imposée pour le redressement du pays n’était pas si lourde. Climat et coût de la vie étaient au rendez-vous. 

La Hongrie

La Hongrie débute sa carrière comme pays d’accueil de séniors français. Climat quasi identique à la France.  Niveau de vie, immobilier hyper accessible et taux de taxation de 16%. Ils ont également un système sanitaire très bien placé. Toutefois, il faut soit parler hongrois, soit être autonome en anglais. De plus, le contexte politique est compliqué et fortement orienté vers l’extrême droite. 

Retraités sans frontières

Le Sénégal

Fiscalité top avantageuse avec un abattement de 80% si on accepte de percevoir sa pension en Franc CFA. Pays francophone, Climat top, coût de la vie 5x moins cher et stable politiquement. Par contre, le système sanitaire est loin d’être sécurisant.

Le Costa Rica pour vivre sa retraite

Nouvelle destination en vogue. Pays calme, coût de la vie faible. Langue majeure l’espagnol, et un peu d’anglais. Mais un système sanitaire moyen, et il faut aimer l’humidité car la saison des pluies dure de mai à novembre….. 

La Floride

Bon disons le, ça doit être top, mais cela reste réservé à une élite. La taxation immobilière est très lourde, le coût de la vie est élevé et le système sanitaire coûte une fortune

L’Ile Maurice

Climat doux et on y parle français. L’immobilier est très accessible et le coût de la vie est plus faible qu’en France. L’île de Paul  et Virginie applique une politique de taxes sur le revenu de 15%, et vous avez un minimum à verser pendant 5 ans. Système sanitaire moyen.

Et en France où sont les retraités ?

L’ouest de la France et le sud ouest sont les lieux préférés pour vivre sa retraite. Avec comme critères la qualité de vie, la sécurité et le niveau de vie plus bas. La ville qui a les meilleures prestations est …..

Limoges!!!! eh oui, en dehors de pouvoir apprendre à faire de la porcelaine, la ville travaille depuis de nombreuses années sur son offre santé en particulier. Viennent ensuite Arcachon et sa région, Cannes, Arles et Vannes. Les grands perdants sont Mulhouse, Villeurbanne et Orléans.

Si vous voulez tester la ville où vous résidez, suivez le lien, quelques résultats sont très surprenants : Classement des villes pour retraité 2018

J’espère que vous y voyiez plus clair, après ce flot d’informations. Quoiqu’il en soit, définissez bien vos critères de départ, car toutes les destinations ne sont pas accessibles à tous. Chaque cas est particulier, et les priorités des uns ne sont pas forcément celles des autres. De mon côté j’ai choisi où vivre ma retraite, et vous ? d’ailleurs peut-être avez vous d’autres bons plans à partager, n’hésitez pas!!!!!

Laissez un commentaire (si cela vous dit)

Fermer le menu