Comment gérer son intolérance au gluten ?
Gérer son intolérance au gluten

Comment gérer son intolérance au gluten ?

  • Post category:Bien-être
  • Reading time:6 mins read

Changer d’alimentation et supprimer le gluten

Comme beaucoup, j’entendais parler des intolérances au gluten. Toutefois, loin de moi l’idée de me sentir concernée. C’est bizarre comme parfois, nous lisons des articles intéressants et qui peuvent être source d’inspiration. Mais aussi parfois, on occulte complètement le sujet, on met son mouchoir dessus sans penser que ce que l’on vient de lire, eh bien c’est nous ! Je vis depuis 3 ans sans gluten, et je partage avec vous mes symptômes, comment j’ai changé mon alimentation et les nombreux tests de produits gluten free que j’ai pu faire.

Les symptômes de l’intolérance

En fait, je suis suivie pour une autre pathologie  par un médecin très sensible au bien-être. Lors d’une consultation, j’évoque avec elle mes sensations continuelles de ballonnements,  la constipation, les douleurs au ventre,  douleurs articulaires et le fait d’être enceinte de 3 mois tous les jours de l’année ! Nous écartons rapidement l’hypothèse de la grossesse (ouf c’est déjà ça de vu) et elle me parle d’une éventuelle intolérance au gluten. Elle me propose de faire un test sanguin, qui bien sûr revient positif, allez hop !

Intolérance au gluten ou maladie cœliaque ?

L’intolérance comme son nom l’indique présuppose que votre corps, en l’occurrence vos intestins n’aiment pas trop cette protéine présente dans les blé et ses petits amis. Vous pouvez toutefois ingérer quelques quantités de gluten sans que les conséquences soient dramatiques.

La maladie cœliaque, elle est une maladie auto-immune, causée par le fait de manger du gluten.  Votre système immunitaire s’attaque à votre organisme. Elle peut avoir un caractère héréditaire et bien sûr, elle concerne 3 fois plus les hommes que les femmes. Ça aussi c’est fait ! Par contre, il faut totalement supprimer le blé et ses semblables de votre alimentation, car les conséquences peuvent être plus lourdes.

Toutefois, dans les 2 cas, vous supprimez cette protéine, et sous environ un mois, vous voyez les effets positifs. A savoir qu’il n’y a à ce jour, aucun traitement, à part la diète sans gluten.

Pour gérer son intolérance, il faut dire adieu au blé

Ceci étant clair, il faut supprimer tout le blé et ce qui s’y rapporte, orge, seigle, épeautre et froment. Bon pour faire bref, fini le pain, les viennoiseries, les granola (bouh…). Et mon brunch du dimanche matin que va-t’il devenir ?

Adieu, les pâtes, les lasagnes, la pizza, les perles de blé…..mais dieu que la vie est injuste, surtout quand vous vivez avec un italien de pur sang ! qui mange des pâtes quasiment tous les jours, des pizzas à foison, et des mini sandwiches au pain de mie moelleux…..

A nous, le riz, le quinoa, la farine de sarrasin, les légumineuses (lentilles, haricots) et tous les fruits et légumes. Excitant n’est-ce pas ? Du coup, j’ai ai profité aussi pour manger mieux, manger bio.

En plus, il faut être vigilant lorsque vous lisez les étiquettes des produits que vous achetez car parfois des traces de gluten peuvent s’y cacher. Effectivement j’ai du mal à croire que l’on puisse travailler et du gluten et du sans gluten dans une même usine.  En outre, le gluten est utilisé également comme liant pour des préparations de plats cuisinés donc prudence.

Changement de mode alimentaire

Inutile de vous dire que j’ai fait la tête et que j’ai eu des moments difficiles. Voir ma petite famille manger son pain frais, se faire une pizza maison, les croque monsieur du dimanche soir…..un crève cœur. Mais bon, il fallait en passer par là pour contrôler que ce que supposait la prise de sang était soit faux soit exact.

Première étape d’une vie sans gluten

Checker dans les supermarchés quels produits existaient en substitution, surtout pour les gâteaux et le pain. Par chance, le magasin près de chez moi avait un choix relativement conséquent et j’ai donc intégré à mon alimentation, les délicieuses madeleine sans gluten, les galettes de riz ou de maïs, et quelques spécialités au chocolat. ok on fait déjà des sacrifices, on va pas non plus surveiller son poids…

Deuxième étape d’une alimentation sans blé

Trouver des recettes pour cuisiner, des gâteaux maison afin de varier. De plus, il fallait que je creuse de nouvelles recettes pour cuisiner les légumes, sinon très très très très vite, je verrais les même produits dans mon assiette.

Troisième étape de l’éradication du gluten

Tester les pâtes sans gluten. Bon globalement, elles sont plutôt pas mal chaudes, avec un bon pesto. Par contre, froide c’est juste une horreur ! et ma dernière action a été de gouter les pizzas sans gluten, relativement correctes.

Bilan de l’opération, je me sens beaucoup mieux, finies les ballonnements, le gros bidon de casimir, les douleurs au ventre ! youpiiii…. finalement j’ai appris à plus diversifier mon alimentation, à faire des nouveaux plats. Je suis la reine du rouleau de printemps, la fée des cookies à la farine d’amande, la déesse des risottos et des légumes sautés. Je me suis aussi convertie à la Polenta (farine de maïs) et j’adore….  Bon tout ça a un coût bien sûr, car les produits sans gluten sont plus onéreux, mais mes intestins remercient tous les jours mon porte-monnaie!

Mes best-of sans gluten

Mes délicieux biscuits farine d’amande vous pouvez également y ajouter quelques pépites de chocolat 😉

Gerblé  a toute une gamme de goûters, biscuits, je les ai tous testés et franchement ils sont très corrects.

Céréal et ses mini grissins sont devenus mon pain quotidien, en attendant de trouver ou réaliser un pain correct, ces mini grissini sont top. Le site est basé en Italie, mais ils livrent en France. J’avoue ne pas avoir trouvé ses produits dans aucun supermarché en France. Mais il est vrai que les gressini c’est très très italien.

Le veneziane idem basé en Italie spécialisé dans le sans gluten, les cookies et les grissini sont top.

Mes chouchous sur les réseaux sociaux

Sur Instagram :

  • niepisansgluten – donne des recettes sur son site web www.niepi.fr
  • clemsansgluten- très sympa, recettes et astuces.

J’ai vu passer quelques recettes pour faire du pain, mais je n’ai pas encore osé me lancer. Notre bonne vieille baguette me manque bien sûr, mais je ne suis pas certaine de trouver son équivalent sans le blé. Et vous ? quelles recettes faites-vous? N’hésitez pas à partager….

Laissez un commentaire (si cela vous dit)